« Choc », le roman-réalité d’une ex-diplomate de l’ONU sur le cannibalisme de guerre et le mercenariat, sort sur Amazon

“Choc”, photo et design par Dana Ziyasheva

Fruit de 7 ans d’enquête, « Choc » est le scanner cérébral d’un jeune mercenaire français à la dérive, des Balkans à l’Afrique en passant par la Birmanie.

« Choc » contient une somme de recherche impressionnante sur le parcours d’un soldat perdu. Peu d’autres romans peuvent se vanter d’être aussi proches de la réalité.”

— Eric Denécé, Directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement

PARIS, FRANCE, May 3, 2023/EINPresswire.com/ — Basé sur des faits réels, « Choc » retrace l’itinéraire de François Lefebvre, anti-héros accroc à l’adrénaline, qui multiplie les choix morbides et autodestructeurs, contre la vie paisible, provinciale et bourgeoise à laquelle sa filiation le destinait.

« Choc » s’ouvre sur son arrestation à Paris en janvier 1996 et sa mise en examen pour des faits de cannibalisme survenus en Asie. Malgré ses aveux, l’affaire est classée faute de preuves et jusqu’à aujourd’hui, les circonstances de ce qui s’est réellement passé à l’été 1995 dans la jungle du Myanmar demeuraient mystérieuses. 28 ans plus tard, « Choc » fait toute la lumière sur cette tragédie de guerre.

Sur trois continents et deux décennies, « Choc » offre une immersion totale dans des mondes interlopes accessibles à seuls quelques insiders. A travers l’épopée de François Lefebvre, le lecteur est plongé dans le coup d’Etat des Comores en 1995 avec toute sa galerie d’intrigants, depuis l’opposition comorienne au Président Djohar en passant par les services secrets français, les mercenaires de Bob Denard et la presse.

Enfin, toujours sur les traces de François Lefebvre, « Choc » embarque le lecteur dans le périple méconnu des volontaires français qui se sont engagés, le plus souvent par idéalisme, auprès des milices croates et bosniaques pendant la guerre en ex-Yougoslavie au début des années 1990. Les observateurs du conflit ukrainien actuel y découvriront moults parallèles déconcertants.

Pour Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, « parfaitement documenté », « Choc » n’est pas sans rappeler « Chimères noires » de Jean Lartéguy : « L’auteure évolue sur un rythme haletant entre les accents de la tragédie grecque et les vers dérisoires des « Affreux » de Serge Reggiani. La descente aux enfers n’en est que plus captivante ».

« Choc » est signé Dana Ziyasheva, réalisatrice, écrivaine et journaliste franco-kazakhe qui s’est faite un nom aux Etats-Unis grâce à ses longs métrages « Defenders of Life » (ayant contribué à interdire les mariages impliquants des mineurs au Costa Rica) et le dystopique « Greatland », ainsi que le podcast de fiction sur iTunes et Spotify « How I’ve Solved the Homeless Crisis in Cali » en cours d’adaptation en série télévisée. Pour l’écriture de « Choc », elle a enquêté aux Comores, interviewé miliciens et criminels de guerre en Croatie et s’est infiltrée clandestinement en territoire karen auprès de la guérilla en lutte contre la junte de Rangoun.

Avant de s’installer à Los Angeles, Dana Ziyasheva a travaillé comme reporter télé au Kazakhstan puis pendant 20 ans à l’UNESCO, à Paris, dans le nord de l’Irak, en Chine, en Corée du Nord et au Costa Rica, en tant que conseillère pour la communication et l’information, toujours œuvrant à donner une voix aux sans-voix.

Igor Darbo
Popcorn & Friends
email us here
Visit us on social media:
Facebook
Instagram
TikTok
Other

Portrait de Dana Ziyasheva, auteur de “Choc”, scénariste et réalisatrice



Originally published at https://www.einpresswire.com/article/631066639/choc-le-roman-r-alit-d-une-ex-diplomate-de-l-onu-sur-le-cannibalisme-de-guerre-et-le-mercenariat-sort-sur-amazon